Cybermalveillance : mise en place d’une nouvelle plateforme gouvernementale


Cybermalveillance.gouv.frA l’occasion du FIC 2017 (Forum International de la Cybersécurité) les 24 et 25 janvier à Lille, Axelle Lemaire a présenté le nouveau dispositif national d’assistance aux victimes. Nommé ACYMA, il est mis en place afin de lutter contre la cybermalveillance.

 

En effet, le nombre de signalements traités par l’ANSSI (Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information) a bondi de 50% en 2015 et les incidents publics sont de plus en plus nombreux. Face à ce constat, le Gouvernement s’est mobilisé pour aider les usagers d’internet, en créant le dispositif ACYMA.

ACYMA aura donc les missions suivantes :

  • la mise en relation des victimes via une plate-forme numérique (ACYMA) avec des prestataires de proximité susceptibles de les assister techniquement ;
  • la mise en place de campagnes de prévention et de sensibilisation à la sécurité du numérique, sur le modèle de la sécurité routière ;
  • la création d’un observatoire du risque numérique permettant de l’anticiper.

Mise en place :

La plate-forme est disponible dès le 30 mai 2017 avec une phase expérimentale en Hauts-de-France, région représentative du territoire national par la diversité du taux d’urbanisation de ses départements et par l’implication des acteurs locaux dans la sécurité du numérique.

Elle propose deux parcours, un premier pour les victimes d’acte de cybermalveillance et un second pour les prestataires de services de proximité :

  • Les victimes seront mises en relation avec des prestataires de proximité susceptibles de les assister grâce à un parcours permettant d’identifier la nature de l’incident.
  • Les prestataires de toute la France souhaitant proposer leurs services peuvent d’ores et déjà s’enregistrer sur la plate-forme.

Partant du fait que la cybercriminalité prend souvent sa source dans une intervention humaine, qu’elle soit d’inattention ou volontaire, FIDES Investigations intervient afin d’empêcher ou prévenir de tels actes. N’hésitez pas à nous contacter pour de plus amples informations.

Source : https://www.ssi.gouv.fr/publication/le-dispositif-national-dassistance-aux-victimes-acyma-se-devoile-au-fic-2017/